La Cuvée Juliette à l'honneur par Thuries Gastronomie Magazine !
18017
post-template-default,single,single-post,postid-18017,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

La Cuvée Juliette du Château le Bouïs mise à l’honneur par Thuries Gastronomie Magazine !

La Cuvée Juliette du Château le Bouïs mise à l’honneur par Thuries Gastronomie Magazine, le prestigieux magazine des gastronomes !

Quand le frais cabernet sauvignon rencontre le fougueux carignan sous le chaud soleil du sud, du côté de Gruissan et du massif de la Clape, le résultat est bluffant.

 

Cuvée Juliette IGP Pays d’Oc 2012

 

Par qui

Quand le frais cabernet sauvignon rencontre le fougueux carignan sous le chaud soleil du sud, du côté de Gruissan et du massif de la Clape, le résultat est bluffant. La Cuvée Juliette, vin de haute expression, reflète bien la personnalité élégante de Frédérique Olivié; «quand j’ai découvert le Bouïs, il y a quelques années, j’ai su que j’allais vite baigner dans une grand et belle histoire d’amour. Vous l’avez compris : le Bouïs me possède bien plus que je n’en suis propriétaire». L’œnotourisme trouve ici sa plus belle expression : chambres et suites de charme, restaurant voué à la cuisine méditerranéenne contribuent brillamment à la mise en scène du vin.

Ce qui vous séduira

La robe présente un léger dégradé, une frange tuilée sur fond grenat. Le bouquet, ouvert, offre des notes agréables, harmonieuses, de crème de fruits rouges et noirs, d’épices douces et de sous-bois. Le tonus naturel du cabernet, un brin acidulé et floral, tempère la richesse du carignan. La matière s’avère souple, voluptueuse. Les tanins sont soyeux et la longueur respectable.

L’instant du partage

Automne et hiver sont ses saisons préférées.

Quelles alliances choisir ?

Chair soyeuse, notes d’épices et de sous-bois appellent de goûteuses préparations de gibiers fins comme la bécasse, la biche, le marcassin, la perdrix. Rôtis, bardés de lard, préparés en sauces liées et onctueuses, ils trouveront là un partenaire de choix d’autant qu’il y aura des champignons, comme les cèpes, pour renforcer l’accord.

Quand et comment le mettre en valeur ?

Ce vin est à point, présentez-le autour de 18°C.

 

 

Plus d’informations :  Magazine Thuries Gastronomie

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire